Le rythme de groove stimule le cortex préfrontal

Traduction depuis l'anglais - Yael Eyholzer Kerpel


Danser sur des rythmes musicaux est une activité humaine universelle. Mais maintenant, des chercheurs japonais ont découvert que les rythmes musicaux ne se contentent pas de se sentir bien, les entendre améliore également les fonctions cérébrales.


Dans une étude récemment publiée dans Scientific Reports, des chercheurs de l'Université de Tsukuba ont révélé que la musique avec un groove peut augmenter de manière significative les mesures de la fonction exécutive et de l'activité cérébrale associée chez les participants qui sont émus par la musique.

La musique qui suscite la sensation de groove - un rythme qui induit la sensation de "vouloir bouger sur la musique" - peut susciter des sentiments de plaisir et améliorer les niveaux d'excitation comportementale.

L'exercice, qui a des effets positifs similaires, est connu pour améliorer la fonction exécutive. Cela peut également être un effet de l'écoute de la musique groove. Cependant, aucune étude n'a examiné l'effet d'une telle musique sur la fonction exécutive ou l'activité cérébrale dans ces régions, telles que le cortex préfrontal dorsolatéral gauche (l-DLPFC), donc les chercheures se sont mit à mesurer cela.


"Les rythmes de groove suscitent des sensations de groove et des réponses affectives positives, mais on ne savait pas s'ils influençaient la fonction exécutive", déclare le professeur Hideaki Soya, auteur principal de l'étude évaluée par des pairs. "En conséquence, dans la présente étude, nous avons effectué une imagerie cérébrale pour évaluer les changements correspondants dans la fonction exécutive et mesuré les réponses psychologiques individuelles à la musique groove."

Pour ce faire, les chercheurs ont effectué une spectroscopie fonctionnelle dans le proche infrarouge (fNIRS - functional near-infrared spectroscopy) avec une tâche d'appariement des mots de couleur pour examiner la fonction exécutive inhibitrice avant et après avoir écouté de la musique.

Ils ont également mené une enquête sur l'expérience subjective d'écouter de la musique groove.


Pour lire l’étude (en anglais) - https://www.nature.com/articles/s41598-022-11324-3?fs=e&s=cl


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout