Incarnation (Embobinent) dans le rétablissement du trauma | Dr Arielle Schwartz

Traduction depuis l’anglais | Yael Eyholzer Kerpel



S'éveiller à votre sens du ressenti


L'incarnation (Embodiment) est un processus actif de découverte de soi que vous renouvelez et renforcez en prêtant attention de manière répétée à vos sensations, vos émotions et vos impulsions instinctives de mouvement. Les pratiques de conscience du corps vous aident à apprendre à maintenir votre attention sur la façon dont votre corps se sent ou bouge au moment présent.


L'incarnation (Embodiment) dans la guérison d'un traumatisme implique de prendre le temps de porter son attention sur sa respiration et ses sensations corporelles en relation avec les événements traumatiques. Vous vous occupez des fardeaux de contrariétés, qu'ils résident dans votre corps sous la forme d'un blindage protecteur ou d'une perte d'intégrité de votre noyau qui vous laisse un sentiment d'effondrement et de défaite.


L'éveil à votre sens du ressenti vous permet de récupérer les mouvements de guérison.

Vous libérez votre corps et votre esprit de la vigilance ou de la protection défensive.

Vous explorez la possibilité de sortir de l'immobilité ou de l'effondrement en présence d'un système nerveux équilibré et régulé. Avec une pratique régulière, vous accumulez un réservoir de sagesse incarnée, accessible et fiable, qui réside dans votre sens de soi.



L'intelligence somatique


Souvent, nous pensons que l'intelligence est notre connaissance des faits, car elle est traditionnellement mesurée par les capacités mentales et verbales. Cependant, la conscience kinesthésique est une forme d'intelligence somatique, ce qui signifie que l'attention portée à votre sentiment de soi fournit des informations qui peuvent guider judicieusement vos décisions et vos actions dans le monde. L'incarnation (Embodiment) augmente votre intelligence émotionnelle et améliore les relations interpersonnelles, car vous serez plus sensible aux besoins ou aux émotions des autres.


Le nerf vagal est un élément essentiel de cette autoroute de l'information.

L'éveil de votre connexion corps-esprit contribue également à améliorer votre santé physique. L'écoute de vos sensations corporelles vous permet de remarquer les sentiments d'inconfort, ce qui peut vous amener à bouger d'une manière intuitive qui vous aide à relâcher naturellement les tensions. Par exemple, vous êtes peut-être resté assis dans une position pendant trop longtemps et vous vous rendez soudain compte que votre pied s'est endormi. Vous pouvez maintenant explorer une nouvelle façon de vous asseoir ou de bouger pour rétablir la circulation sanguine dans cette zone.


En vérité, nous avons tous des aspects de nous-mêmes qui sont endormis, parfois comme une façon de nous déconnecter d'émotions ou de souvenirs douloureux qui étaient autrefois écrasants. L'incarnation dans la guérison des traumatismes offre des opportunités de réveiller avec compassion ces parties de vous-même qui se sont cachées sous la lentille de votre conscience.



Dissociation du corps


En cultivant votre capacité à rester présent à vos sensations, vous deviendrez également habile à reconnaître les moments où vous vous déconnectez du corps. Il est tout à fait normal de perdre parfois la conscience de son sens de soi; cependant, si vous avez subi un traumatisme, vous avez peut-être appris à vous dissocier de votre corps comme mécanisme de survie.


Vous pouvez remarquer un désir d'éviter ou de fuir des sensations ou des émotions inconfortables. Cela peut se manifester par la bougeotte, par le fait d'être trop "dans sa tête", par la distraction ou le fait de bouger physiquement d'une manière qui fait changer vos sensations. Il se peut que vous deviez procéder lentement à la prise de conscience de votre corps, en particulier si vous êtes enclin à la dissociation. Cela vous permet de choisir consciemment la manière dont vous souhaitez réagir à la détresse.



L'incarnation (Embodiment) dans la relation


L'incarnation (Embodiment) est une relation dynamique et en constante évolution entre vous, vos circonstances, vos relations et le monde. En d'autres termes, ce que vous ressentez dans votre corps change en fonction de nombreux facteurs, notamment ce que vous mangez, comment vous dormez, où vous êtes, qui vous êtes et ce qui se passe autour de vous.


C'était particulièrement vrai dans vos premières relations avec les personnes qui se sont occupé de vous et qui ont façonné votre sentiment d'identité. Une personne sensible s'accorde avec les expressions faciales, les vocalisations, les gestes et les mouvements du corps d'un enfant. Cette syntonisation guide l'utilisation du toucher, du contact visuel et du ton de la voix, ainsi que le moment des interactions. Au fil du temps, l'accumulation de ces échanges relationnels empathiques renforce notre capacité à nous sentir connectés à notre corps, à reconnaître nos émotions et à répondre efficacement à nos besoins.


C'est la raison pour laquelle la négligence ou les abus subis pendant l'enfance peuvent laisser une empreinte puissante sur le plan physique et émotionnel. Un enfant ne peut pas fuir ou lutter contre une personne qui s’occupe de lui qui est effrayant ou blessant, ce qui le rend plus susceptible de s'immobiliser, de s'endormir ou de se dissocier.



L'incarnation (Embodiment) et la guérison des traumatismes


En cas d'antécédents de traumatismes, toute pratique de l'incarnation (Embodiment) peut être une entreprise vulnérable. Nous ne pouvons pas nier l'impact des traumatismes non résolus sur le corps. On dit souvent que "nos problèmes sont ancré dans nos cellules" et qu'ils ont un impact sur notre façon de bouger et de respirer. Peut-être évitez-vous les pratiques corporelles parce qu'elles évoquent des émotions difficiles, comme la honte ou le chagrin.


La conscience corporelle peut également susciter des sentiments difficiles si votre relation avec votre corps est compliquée par une image corporelle négative, un sentiment de dégoût de soi ou une dysphorie de genre, dans laquelle vous ressentez un décalage entre votre corps physique et le sentiment de votre propre identité de genre. Si vous trouvez que le rapport à votre corps fait remonter des croyances ou des émotions difficiles, essayez de vous concentrer sur ce que votre corps est capable de faire plutôt que sur son apparence. Par exemple, vous pouvez vous dire : "Mon corps est fort !" ou "Mon corps est intelligent !". Demandez ce que votre corps attend de vous plutôt que d'essayer de le changer ou de le contrôler.



La pratique de l'incarnation (Embodiment)


La pratique de l'incarnation (Embodiment) dans le cadre de la guérison d'un traumatisme consiste à prendre le temps de concentrer son attention sur sa respiration et ses sensations corporelles. Vous pouvez le faire en vous reposant dans le calme ou en faisant des mouvements en pleine conscience. Explorez les pratiques qui nourrissent votre âme - marche consciente dans la nature, yoga, tai chi, méditation assise. Vous pouvez également explorer l'incarnation dans le traitement des traumatismes dans le cadre d'une thérapie somatique avec la présence bienveillante et compatissante d'un psychothérapeute qui peut vous aider à vous tourner vers votre douleur.


Étant donné que les sentiments de vulnérabilité ne peuvent être entièrement éliminés, la conscience corporelle consciente implique d'apprendre à accepter, plutôt que de simplement tolérer, la présence de vos propres émotions douloureuses. Avec l'acceptation, vous pouvez reconnaître que vos émotions et vos sensations ne sont pas permanentes ; elles vont et viennent comme les vagues sur l'océan. L'élément le plus important pour maintenir une pratique corporelle régulière est de trouver une récompense suffisante au fur et à mesure de l'approfondissement de votre voyage de guérison.


À propos du Dr Arielle Schwartz

Arielle Schwartz, PhD, est une psychologue, une enseignante de renommée internationale, une instructrice de yoga et une voix majeure dans la guérison du SSPT et des traumatismes complexes. Elle est l'auteur de cinq livres, dont The Complex PTSD Workbook, EMDR Therapy and Somatic Psychology, et The Post Traumatic Growth Guidebook.

Mme Schwartz est une enseignante accomplie qui guide les thérapeutes dans l'application de l'EMDR, de la psychologie somatique, de la thérapie par le travail par parties et des interventions fondées sur la pleine conscience pour le traitement des traumatismes et du SSPT complexe.

Elle est la fondatrice du Center for Resilience Informed Therapy à Boulder, dans le Colorado, où elle exerce en cabinet privé et propose des services de psychothérapie, de supervision et de consultation.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout