Savourer l'essence



Pour pouvoir guérir tes relations avec l’extérieur, tu dois d’abord éveiller et guérir les relations qui unissent tous les plans de ton être.

Ta tête est-elle en harmonie avec ton cœur ? Ce que tu penses, est-ce que tu le ressens profondément ? Ce que tu dis est-il vraiment le reflet de ce que tu penses et ressens ? Et ce que tu fais au quotidien, est-ce en accord avec ta façon de voir la vie et tes aspirations intérieures ?


Si réellement tu veux trouver qui tu es, ce que tu dois faire, quelles sont tes aptitudes, tes vrais projets, alors ne sois pas celui qui se contente de regarder l’orange, sa beauté, sa couleur, mais sois courageux : perce le voile, enlève sa peau et goûte le fruit.

La plupart des gens se contentent d’une compréhension superficielle de la vie. Ils pensent qu’il suffit de dire qu’ils croient en Dieu pour que leur âme soit satisfaite. Leur expérience du divin se limite à suivre les conseils de ceux qui disent en avoir fait l’expérience, mais il ne leur viendrait pas à l’idée d’expérimenter par eux-mêmes.

C’est comme écouter sans se lasser quelqu’un qui nous décrit la beauté et la saveur d’un fruit exotique. On se croit alors savant de ce qu’on a appris, et on répète à qui veut l’entendre à quel point le goût de ce fruit est sublime. Mais c’est une fausse connaissance. Si tout ce que tu sais est ainsi basé sur ce que les autres t’en ont dit, tu ne sais rien de rien.

Tu ne connais vraiment que ce que tu expérimentes toi-même. Aie le courage de sortir de tes préjugés qui te limitent à voir les choses comme on t’a dit qu’elles étaient. Personne ne peut te transmettre le réel goût d’un fruit. Seuls tes propres sens te permettront d’en savourer l’essence.


Source -Sur le web

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout