Interaction entre la barrière intestinale, le macrobiote intestinal et le métabolisme sérique après

Dernière mise à jour : 31 janv.


Cette étude que le Dr Rhonda Patrick a récemment publié met en lumière que les personnes atteintes du syndrome de l’hyperperméabilité intestinale, qui ont suivi un régime riche en polyphénols pendant 8 semaines, ont vu leur perméabilité intestinale s'améliorer avec un macrobiote plus robuste et des niveaux plus faibles de zonuline (une protéine inflammatoire à l'origine du syndrome de l’hyperperméabilité intestinale).


Ce qui est réjouissant, c'est que les quantités et les types d'aliments utilisés sont réalistes et accessibles. Les participants n'avaient que trois portions par jour des aliments à haute teneur en polyphénols suivants :

· ¾ de tasse de myrtilles

· 1 tasse de jus d'orange sanguine

· Une orange sanguine

· ½ tasse de jus de grenade

· Une tasse de thé vert

· ½ tasse de purée de pomme

· Une pomme

· 2 cuillères à soupe de pépites de chocolat noir ou 3 cuillères à soupe de cacao.


Maintenant, certaines de ces options pourraient certainement avoir un impact sur la glycémie, mais choisir la bonne combinaison dans le contexte d'une alimentation équilibrée est un moyen facile (et délicieux) d'augmenter considérablement votre apport en polyphénols, et par la suite votre santé intestinale.


Pour lire l'article:

https://www.clinicalnutritionjournal.com/article/S0261-5614(21)00416-7/fulltext?mc_cid=7cfad3dcb1&mc_eid=88762e9cec


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout